Olives 2019 :p

Mes olives sont au nombre de 3, MDR!! Les seules rescapées de la grêle et du vent du début d’été, je suis dégoûtée!

Les 3 malheureuses sont portées par mon bel olivier qui atteint allègrement 1 mètre 50 aujourd’hui. A l’achat au printemps 2015 dans le Var, il ne dépassait pas les 30 cm! J’avais craqué pour lui, parmi tant d’autres, en raison de sa ramure harmonieuse et de son tronc bien formé un peu ocré à cette époque. Il avait tout d’un grand! Volontairement, je le voulais de petite taille, donc petit prix, en cas d’échec, rien à regretter!

Ce petit arbre est planté à l’avant de la maison, en pleine terre dans un massif dont je parlerai dans un prochain billet.

Au départ, je ne donnais pas cher de sa peau, pourtant il a survécu à la vague de froid « Paris-Moscou » de l’hiver 2018, sans aucune protection. La zone de l’olivier va-t-elle s’étendre jusqu’à la Loire, au pays de Ronsard et de François Ier?! J’avoue que je tremble pour lui chaque hiver.

olivier d1m50, planté en pleine terre, en fin d'été.

Je souhaite longue vie à mon brave petit olivier, arbre emblématique de la Méditerranée et symbole de la paix… et bien sûr aussi des olives par milliers 😉 !

Excellent mercredi à toutes et à tous, à bientôt.

Publicités