La bordure d’aubriètes

Heureuse qui comme moi a fait un beau séjour en Provence…Mais il y a une fin à tout alors me voilà donc de retour au bercail. Le jardin n’a pas trop apprécié mon absence, le manque d’eau a fait des ravages et un sérieux toilettage s’impose à présent!

Actuellement je cogite au sujet de cette bordure d’aubriètes, plantée par les propriétaires précédents, longue de 2 mètres, très jolie au printemps mais minable en été malgré les arrosages, la preuve en image:

bordure d'aubriètes en aout complètement cramée par la canicule.

Quelle vivace mettre à la place pour former une jolie bordure monochrome?

La remplaçante doit supporter un fort ensoleillement et la chaleur en été (persistante en hiver serait l’idéal). Je pensais à des érigerons karvinskianus, mon choix n’est pas définitif…qu’en pensez-vous?

Merci de votre aide, belle journée!.

19 réflexions sur “La bordure d’aubriètes

  1. EN effet, les bordures fleuries ont souffert. Mais je constate que les népétas, les petits népétas tapissants, ou nepeta ‘mussinii’ ont bien résisté. Et si on les taille à la fin de la première floraison, ils refleurissent en ce moment.

    J'aime

    • Après recherches sur le Net (et un petit saut chez promesse de fleurs), les népétas mussini seraient une bonne solution car très adaptés à la nature du sol et à l’exposition très ensoleillée du massif d’accueil. Merci de ta contribution, bonne fin de journée.

      J'aime

  2. Érigeron, nepeta, stachys byzantin à, iberis sempervirens ou campanules des murs…
    Mes campanules refleurissent en ce moment.
    Je coupe les aubriètes à ras après la floraison et ils forment de petites touffes vertes assez rapidement.
    Bon courage et bises

    J'aime

    • Chez moi, les aubriètes réclament trop d’eau pour conserver une apparence à peu près correcte. En revanche, je note les stachys. Merci de ton aide Judith, j’ai apprécié tes posts sur les plantes ayant résisté à la sécheresse chez toi. Bon week-end.

      J'aime

  3. Les ibéris blanc sont costauds, il y a aussi plusieurs petits sedums qui pourraient se plaire.
    Je fais comme Judith, je coupe à ras les aubriètes après floraisons, elles sont moche après de toute façon, la j’ai de retour de jolis tapis verts.
    Des fétuques bleus pourraient aussi être sympa sur ta bordure.
    Si tu veux je peux t’envoyer des sedums, j’ai des variétés basses qui s’étalent vite et résistent très bien au sec, j’en ai une qui prend une belle teinte rouge quand il fait sec. Elle fleuri en blanc.
    J’ai aussi des variétés à fleurs jaunes.
    Si cela t’intéresse envoie moi un commentaire sur mon blog avec ton adresse, je ne validerai pas le commentaire. J’ai des grosses enveloppes cartonnées en lettre suivi, j’ai déjà envoyé plusieurs fois des sedums et joubarbes comme ça et pas eu de soucis.
    Bonne journée

    J'aime

    • Oh que c’est gentil de ta part Cindy, je suis touchée par ta générosité. Je vais mettre des népétas mussini dont le feuillage vert grisé ressemble à celui de feu mes aubriètes (la bordure est arrachée à présent). Merci pour ton adorable proposition, bon week-end, bises.

      J'aime

  4. coucou Fatima
    Si tu veux une bordure monochrome ce n’est pas compliqué, les iberis sont tapissants et résistants, les phlox supportent bien l’été, la fétuque chez moi n’a pas aimé le plein soleil, à l’ombre elle pousse mieux
    Sinon tu peux tenter la lavande, blanche c’est une merveille, sinon la lavande vraie, l’officinale, une merveille… et puis tu peux tenter les pélargoniums des parfumeurs, ils se plaisent en plein cagnard, il faut juste les rentrer l’hiver venu, j’ai des boutures si tu veux, je peux t’en envoyer, il va falloir que j’en refasse pour assurer une bordure opulente
    Belle semaine au jardin et bon courage pour la reprise
    bises

    J'aime

    • Les erigerons sont une bonne idée. Ici j ai une plante increvable : corydalis jaune , en fleurs constamment, certes jaunes mais un joli jaune qui se ressème très bien…Sinon les géraniums vivaces de printemps increvables…
      L aubrieta est vraiment moche en été…C est sûr !
      Cogite bien

      J'aime

      • La floraison du corydalis n’irait pas trop avec le reste du petit massif. Mes géraniums vivaces (7 environ) se laissent abattre par la chaleur chez moi, hormis Rozanne, quel warrior celui-là! Bonne soirée Jacqueline, bises.

        J'aime

    • Merci Christine, tu es vraiment adorable, j’opte pour les népétas comme expliqué dans les commentaires plus haut. Je conserve tes propositions à l’esprit;) . Merci beaucoup.
      Bisous, à bientôt.

      J'aime

  5. Oui, c’est une bonne idée les erigerons, ils ont bien supporté la sècheresse du moins pour ceux qui sont en pleine terre, moins bien ceux qui poussent (spontanément) dans les murs. Pas d’entretien en plus et trop joli ces bouquets de fleurettes 🙂 Tu peux intercaler avec d’autres plantes poussant au printemps ( tulipes botaniques, narcisses tête à tête = petits gabarits) et en automne ( asters nains), et puis les copines t’ont donné plein d’idées… 🙂 Bisous Fatima

    J'aime

    • J’ai également un gros faible pour les érigerons, chez moi, ils se plaisent énormément, s’étalent et se ressèment à foison. J’en ai mis partout! Merci de ton aide Nathalie, bisous, bonne soirée.

      J'aime

  6. Bonsoir Lalla!
    Je pense à l’ oreille d’ ours, stachys bysantina. Je n’ ai pas cherché bien longtemps, tout simplement car je vais en mettre ici. Feuillage persistant, jamais soif, aime les situations rudes…mais ne fleurit pas bleue. Sauf si elle est déclinée en teinte /mode, un basique assorti à toutes les tenues, facile d’ entretien…30° ou plus, ça ne rétrécit pas!PARDON, ça c’ est en mag de vêtements!
    J’ ai lu qu’ on peut leur couper les hampes florales si elles ne plaisent pas, ça ne nuit en rien à cette brave bordure grise et duveteuse à souhait! J ‘aime bien le gris, ça souligne les massifs d’ une teinte neutre et lumineuse.
    J’ ai pas mal d’ une petite peste de céraiste ou corbeille d’ argent, envahissante, certes, mais sacrément résistante, mais blanche en floraison. Je l’ aime bien et elle me le rend bien aussi!!! Si tu en veux, je peux te faire des godets ou même déraciner des petites touffes, mettre en plastique et papier humide et te les envoyer. Elle s’ étend comme une sauvage, il suffit de l’ arracher là où on ne veut plus d’ elle.
    En petite persistante, mais pas grise et pas…bleue, donc, j’ ai tout faux, Arméria maritima, ou le gazon espagnol, mais j ‘ai remarqué, comme cette année, qu’ elle aime bien passer un peu en ombragé au plus fort du soleil.
    Bises Lalla!
    Carole.

    J'aime

    • Effectivement l’oreille d’ours serait une belle alternative aux aubriètes et puis j’en ai pas mal au jardin, suffit juste de diviser les rosettes à l’automne. Je note le stachys en 2nde place au cas où…souvent femme varie bien fol qui s’y fie! Merci de ton aide et de ta générosité Dame Carole, bises à bientôt!

      J'aime

    • C’est que j’y pense sérieusement! La résistance à la sécheresse et au soleil brûlant devient même un critère pour moi lors de l’achat. Le souci c’est que les plantes chameaux doivent aussi pouvoir survivre à certains hivers glacés!
      Bonne soirée.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s