Nettoyage du jardin.

Comme vu dans le précédent post, un nettoyage du jardin s’imposait : désherbage, pré-taille des rosiers mal en point, arrachage des plantes trépassées, rangement, serre…. C’était prévu pour ce week-end. Alors je me suis mise à la tache dès samedi matin, sans enthousiasme mais motivée à me débarrasser de cette corvée au plus vite.

La terre argileuse était sèche, difficile à travailler, les herbes bien ancrées et moi bien rouillée. Autant vous dire que j’ai versé une belle dose de sueur, j’ai tout donné 😛

Maintenant, j’ai mal partout, complètement fourbue, les bras lacérés par les épines impitoyables des rosiers. J’avais oublié que je n’était pas trop sportive!

Le nettoyage est loin d’être terminé mais j’avoue que j’ai bien avancé. J’attends la pluie pour griffer un peu la terre.

Dans le fouillis végétal, j’ai trouvé une multitude de semis spontanés de noisetiers et d’un autre spécimen qui poussent à des endroits compliqués, bien évidemment (entre les cannes des rosiers…). Je les déloge à la gouge avant qu’ils ne deviennent indéboulonnables.

De la souche du rosier Westerland jaillit un rameau vigoureux qui n’en finit plus de s’étirer. J’ai du mal à déterminer s’il s’agit d’un gourmand ou d’une branche normale vu qu’il pousse sur le point de greffe.

Cependant, le présence de pompons saumonés à l’aisselle des feuilles me fait quand même penser à un sauvageon. Il va falloir intervenir.

Certains asters prospèrent sans invitation dans tous les massifs, deviennent franchement envahissants, j’en retrouve même dans les potées (desséchées bien sûre).

A propos de potées desséchées, j’ai fait le tour du clos et vidé tous les contenants dans le compost (2 brouettes). Tout est trié et rangé.

Ce massif est délivré, pour le moment, du liserons qui avait formé un enchevêtrement inextricable, un véritable réseau, reliant les plantes les unes aux autres, faisant plier les rameaux, les maintenant au sol. Quelques dégâts à déplorer pendant l’opération.

Je découvre que l’hydrangea « Little Lime » se sent bien au beau milieu des fougères.

En revanche, celui-ci a souffert, étouffé à la fois par la menthe, le liseron et un pied d’aster! Flute, je ne me souviens plus l’avoir planté! Pas sérieux tout ça!

Une autre vue dudit massif.

Je découvre les roses de « Purple Skyliner », masqué par les aster et les hautes « mauvaises » herbes.

Il est adorable.

Les pommes de terre « Désirée » auraient du être ramassées début aout, beaucoup ont pourri dans la terre. Malgré tout la récolte reste correcte. Le potager attendra le week-end prochain pour un toilettage.

Cet article s’achève sur un coin que j’aime bien, à l’arrière de la maison. Le cabanon est pratiquement végétalisé.

Cette 1ère étape dans les travaux me permet de mieux appréhender ce qui reste à réaliser à d’automne. Normalement, juste quelques remaniements simples dans les massifs et les quelques cogitations de saison.

Bonne fin de dimanche.

6 réflexions sur “Nettoyage du jardin.

  1. Sacré travail! C’est vrai que la terre n’est pas simple à travailler. Haha j’ai moi aussi plein de semis de noisetiers, et d’érable, de frêne, de hêtre, de pins lol. La nature reprend vite ses droits. Les petits pompons saumonés ce n’est pas un insecte qui fait ça? L’hydrangea ‘Little Lime’ est très joli en compagnie des fougères. Les roses de ta dernière photos sont bien jolies. Bonne soirée!

    J'aime

    • Moi qui voulais des semis spontanés à foison, je suis servie! Sans oublier que je retrouve encore des rejetons de cognassier du Japon et aussi de bignone (au pied d’un nouveau rosier), enlevés il y a 3 ans.
      Par contre, en 4 ans, c’est la 1ère année où mes noisetiers font de bébés et en quantité.
      Pour les pompons saumonés, je n’avais pas pensé aux insectes, je vais voir tout ça de près et faire des recherches, à suivre.
      Belle soirée.

      J'aime

  2. Bonsoir Fatima!
    J ‘allais fermer pour ce soir les « revues » de jardin, quand…
    PS/ ce n’ est pas de moi, tout le monde reconnaîtra ce que disait Bonaparte il y a…Ouh-là! ça date cette histoire de pyramides hautes comme ton trèèèèèèès grand gourmand; elles contemplaient, (les pyramides) les soldats depuis 40 siècles, ton géant, lui, doit en profiter pour regarder chez le voisin et il peut même…s’ il prend encore quelques mètres, se prendre pour une girafe s’ étirant pour se délecter des feuilles les plus hautes! Tout ceci pour dire que le porte-greffe se porte à merveille!
    Je vois que du liseron/vagabond, tu en as fait ton affaire, top!
    Je pense comme Cindy , Little Lime s’ est trouvé des compagnes qui lui vont bien! Belle récolte de PDT, et comme ta photo de « derrière le cabanon » est belle, vraiment!
    Bises et cette fois…je ferme, plus d’ inspiration pour ce soir!
    Carole.

    J'aime

    • Tu as beaucoup d’imagination Carole…qui aurait pensé à Bonaparte face à ce « machin » épineux, tu me fais rire!
      Les pluies abondantes ont été bénéfiques aux fougères, elles ont constitué de bonnes compagnes pour le craquant Little Lime qui nous offre son joli minois (je l’aime très fort!).
      Et puis devine, j’ai mangé des patates ce soir, version tajine sans viande avec les légumes du jardin : tomates, oignons, chou-fleur et épices en mélange fraichement moulues au Maroc, je me suis régalée.
      Douce nuit, à bientôt.

      J'aime

  3. MIAM!!!!!!!Une version tajine sans viande me convient bien! En épice…y aurait-il eu un peu de coriandre? Je me souviens de ta plantation de coriandre, je me trompe?
    PS/ Pour l’ imagination…Merci! parfois débordante, je l’ avoue, sans doute un vieux réflexe de gamine qui s’ invente une vie. Je pense que je ne suis pas la seule à voir des visages dans les nuages et des coeurs dans quelques branches d’ arbres qui crochètent!
    Bises!
    Carole.

    J'aime

    • Non pas de coriandre du jardin dans ma préparation, juste des épices du bled! On peut confectionner ce plat avec pratiquement n’importe quel légume de saison.
      Le compliment est sincère, tu as de l’imagination et tu arrives à la retranscrire avec des mots, c’est formidable!
      Je te souhaite une belle nuit.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s