Menus travaux au jardin

Je dois attendre les week-ends pour sortir au jardin. Lors de mes balades, je le photographie sous toutes les coutures. Malheureusement, cela ne transparait pas sur le blog 🙂 .

Pour autant, il n’est pas à l’abandon et je le trouve plutôt propre, hormis le massif « Spirit », au fond du terrain. Les bulbes sont en terre, j’ai étalé la corvée sur plusieurs week-ends.

Un peu partout des touffes marrons ponctuent les massifs. Je prévoyais de nettoyer ces vivaces au printemps car les tiges passées protègent les souches contre le gel et constituent aussi un refuge pour toutes sortes de petites bestioles à la saison froide.

massif Spirit avant nettoyage

Ce dimanche, il faisait beau, j’avais le sécateur qui me démangeait alors je me suis un peu avancée en nettoyant les massifs, en commençant par les asters qui ont pris trop d’aisance. J’ai pris soin de laisser des vivaces intactes pour les insectes.

J’ai également procédé à une pré-taille des rosiers remontants, leurs baies n’intéressent pas les oiseaux contrairement à ce que j’ai pu lire ici ou là, du moins chez moi.

Le rafraichissement du « massif Spirit » permet de dégager le jeune viburnum qui a donné le nom à cet endroit. Il se fait beau en ce moment.

viburnum tinus « Spirit ».

En désherbant, je manque d’écraser cette espèce d’asperge, un narcisse est prêt à fleurir!

D’autres bulbes pointent le bout de leur nez.

tulipes botaniques Turkestania

Alors que des photos de jardins soupoudrés de neige commencent à fleurir sur les blogs, ici dans mon jardin il n’y a pas encore de vrais froids. Les rosiers sont un peu perdus, certains produisent encore des boutons floraux.

De gauche à droite rosiers : jaune inconnu, Sally Holmes, Line Renaud, Aspirine Rose, Betty Prior, Rose Gaujard.

Les œillets attendent les indices de l’hiver.

Par contre encore rien du côté des hellébores. En revanche, le viburnum bodnantense « Dawn » prépare de jolis bourgeons.

viburnum bodnantense Dawn

Les branches du petit magnolia stellata rose sont couverts de chatons soyeux, j’espère que ce n’est pas prématuré!

magnolia stellata rose

En photographiant le magnolia, je découvre plein de petits morceaux de bois éparpillés au pied d’un des 4 noisetiers du jardin.

Je lève les yeux et découvre que les troncs du milieu sont pourris, recouverts de champignons et attaqués par les oiseaux. Je n’accuse pas mais j’ai vu un pic-vert dernièrement 😉 .

Les noisetiers ont été élagués par les anciens propriétaires il y a 6 ans, d’où les moignons au milieu de la souche. Les branches nouvelles semblent bien se porter mais j’espère que les oiseaux ne vont pas être trop voraces et sauront se contenter de la partie pourrie du bois.

J’inspecte les autres noisetiers, tout va bien, aucune détérioration visible. Admirez ce ciel bleu!

Une partie des déchets a rejoint le compost, deux gros sacs iront à la déchetterie.

Bonne semaine à vous tous!

11 réflexions sur “Menus travaux au jardin

  1. Bonsoir Fatima…presque bonne nuit même!
    J’ allais fermer mon ordi et grand bien m’ en a pris de ne pas le faire sans vérifier, il y a bien du nouveau du côté de chez toi!
    Voilà une jardinière qui se retrouve presque au printemps!
    A en croire bourgeons, chatons, bulbes, et ce ciel bleu, pas la peine de sortir les doudounes!
    Ton viburnum Spirit est magnifique et je souris en regardant Betty Prior…rosier généreux en ce début décembre, ce n’ est pas une, mais plusieurs roses d’ un coup qui s’ annoncent!
    Je pense que ce n’ est que le mou de ton noisetier qui a un intérêt pour les plumes, ils se casseraient « les dents » sur de la branche saine et pas de vermine à se mettre sous les crocs quand tout est en pleine forme!
    Mon dimanche était pluvieux, contrairement au tien!
    Bises pour ta semaine!
    Carole.

    J’aime

  2. Quel courage d’être encore au jardin à pareille époque. Moi j’ai jeté l’éponge jusqu’au printemps.
    Je préfère tailler les rosiers en mars/avril car les hivers froids font des ravages sur les tiges, pareil cette année pour les accompagnantes que j’ai laissées en place pour les bestioles. Je sors juste au jardin pour donner à manger aux zoziaux qui pillent le garde-manger chaque jour.
    Très pluvieux chez moi aussi, je glisse sur la pelouse.
    Belle semaine.
    Siam

    J’aime

  3. Ici il neige alors le jardinage sera pour plus tard. Si les oiseaux s’en prennent aux troncs ou branches c’est qu’il y’a des larves dedans sinon ils ne touchent pas. Tu as déjà des bulbes qui sortent!C’est tôt! Mes hellébores sont déjà en fleurs.
    Tu as raison de profiter de nettoyer un peu si le temps le permet. Bonne journée

    J’aime

  4. Coucou Fatima ,
    C’est dingue toutes ces bulbes qui sortent de terre … ton jardin est tombée sur la tete ou quoi ??
    J’ai également taillé les asters car avec le vent et la pluie , tout était couché à terre et c’était bien moche !
    Par contre , j’ai coupé le tout en petits morceaux et je les ai laissé sur place pour protéger les pieds 🙂
    Bonne semaine

    J’aime

  5. Bonjour Fatima, et tout d’abord bonne année 2022 ! Je dois avouer mon gros manque de temps passé sur les blogs cette dernière année, alors mea culpa, j’ai raté beaucoup de choses, mais une chose est sure, ton jardin est en effet très beau, même en décembre, et non il ne me parait pas mal entretenu (sinon que dire du mien 😛 haha !). Et quel hiver nous avons en effet, tant de douceur (plus de 10° la nuit du 30 !) et cela profite à tes plantes, ton beau viburnum, quelle joie de pouvoir en profiter en plein cœur de l’hiver, merci de nous en faire profiter, on en a bien besoin ici en Bretagne où pluie ne s’arrête plus :/
    Bises et meilleurs vœux !

    J’aime

    • Bonsoir Carole, merci de venir prendre de mes nouvelles, tu es adorable et ça me motive à revenir au blog!
      Je vais bien mais touchée par les évènements internationaux, tout ça ne booste pas le moral.
      J’espère que tu te portes bien, ton joli jardin doit être magnifique en ce moment :))
      Bonne fin de dimanche!

      J’aime

      • Bonsoir Fatima!
        Heureuse de te lire.
        Je partage comme toi, comme beaucoup, l’ incompréhension de cette guerre. Je me questionne sur cette « obligation » de rester en retrait pour ne pas déclencher l’ irréparable, mais alors, qu’ en sera-t-il donc écrit de cette guerre dans les prochains livres d’ histoire, comment en parlera-t-on et que deviendront tous ces pauvres gens qui auront survécu en fuyant, mais en laissant de la famille derrière eux…c’ est un pays dévasté, des villes et villages rayés, des vies meurtries.
        Le jardin, ici, est bien moins en avance que du côté des bretonnes, il y a encore des nuits froides pour ralentir les ardeurs printanières, mais c’ est en marche.
        Je t’ embrasse et à bientôt!
        Carole.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s