Bouture de rosier inconnu

tige portant des petites roses blanc-crème chiffonnées issue d'un rosier grimpant inconnu pour bouturage

Au cours d’une de mes promenades dans les environs (dans un charmant hameau plus précisément), j’ai littéralement craqué pour ce rosier opulent qui débordait joyeusement de la grille d’une maison ancienne.

Ses longs rameaux souples, couverts d’une myriades de petits pompons moelleux, traînaient par terre. Son parfum frais, très discret, était délicieux, son feuillage abondant particulièrement sain alors j’ai fait quelque chose que je ne m’autorise jamais : prélever un petit tronçon pour bouturer.

Franchement comment résister à ce beau grimpant plein de douceur et de délicatesse 😉 ?

Je croise les doigts pour que les boutures prennent.

Excellente journée à tous et à toutes!

Bouture de solanum rantonnetti

07/08/2019

Dans mon quartier, pousse en pleine terre, un magnifique solanum rantonnetti bien touffu, de plus d’un mètre d’envergure. Je m’attarde à chaque fois pour l’admirer lorsque je passe dans la ruelle. Mercredi dernier, j’ai eu la chance de rencontrer la propriétaire du jardin où prospère allègrement l’arbuste en question, alors j’engage la conversation…avec le réchauffement climatique je me surprends à rêver d’exotisme 😉

L’aimable voisine de 85 ans aux doigts encore verts me propose spontanément plusieurs branches pour des boutures et me fournit le mode de multiplication du solanum, à savoir bouturage dans l’eau comme pour le laurier-rose.

Cet arbuste provient lui-même d’une bouture glanée dans le Sud de la France. Chaque hiver, il subit une taille drastique (à quelques centimètres du sol) et bénéficie d’une solide protection d’hivernage jusqu’aux beaux jours.

C’est adorable de sa part! Merci beaucoup madame!

Les boutures sont dans en un vase, dans la cuisine…à suivre :))

Excellente dimanche à tous!

Semis de rosiers, la suite…agréable aussi!

Je reviens vers vous pour vous relater la suite de mes aventures de semis de rosiers, débutés en novembre 2018. Pour ceux qui me suivent, j’en parlais ici.

Mi-mai, en arrosant les plantes de la serre, je me suis aperçue de la présence d’un mini bouton sur un des bébés rosiers, et, incrédule je me suis rapprochée pour être complètement sûre.

11/05/19

Eh oui on dirait bien un bouton de rosier. Le voici en isolé…il a déjà les pucerons qui vont avec!

11/05/19
11/05/19

Quelques jours plus tard, les choses se précisent!!

18/05/19

J’inspecte les autres godets, certains sont prometteurs également❤

11/05/19

Fin du suspens en juin, j’ai l’honneur de vous présenter les floraisons (soyons modeste : une rose unique par plant) de quelque uns de mes 8 bébés rosiers issus de semis (j’attends les suivants), malheureusement bien abîmés par la pluie, étant partie en week-end, je ne pouvais pas les protéger.

Je lui trouve un air de famille avec Rush, n’est-il pas?

Prochaine étape : offrir aux jeunes plants des contenants plus spacieux…très rapidement!!

Excellent dimanche à tous!

Courge slaoui (lagenaria longissima)

Un voisin nous a fait don de pépins de courge slaoui (et d’autres graines bien sympas), ramenés de son séjour au Maroc. On l’appelle également calebasse massue hercule.

C’est une plante coureuse, ses feuilles sont douces et ses fleurs sont blanches. Notre généreux donateur nous recommande vivement de la faire pousser en hauteur, sur un support solide, pour avoir de belles courges droites (autrement elles sont tordues) et aussi parce que son développement est important, elle prend trop d’espace au sol, notre petit potager serait rapidement envahi.

image du net

Sa chair ferme à la saveur d’artichaut est prisée au Maroc, elle entre dans la préparation de tajines et de couscous.

Les courges peuvent être séchées puis peintes, sculptées…tout un programme!

Lundi après-midi, j’ai semé quelques pépins de cette courge très surprenante, dans ma serre froide, à suivre.

Bonne semaine!

Semis de rosiers, une agréable surprise!

Dans cet article, je vous parlais de mon essai de semis de rosiers, c’était le dimanche 25 novembre 2018.

J’avoue que je n’y croyais pas trop, j’ai même complètement délaissé les pots dans un coin du jardin.

Fin février, quelle surprise de trouver ces petites feuilles bien vertes dans un des deux godets!!! Elles sont un peu duveteuses…je n’ose y croire…pousses de rosiers, mauvaise herbe? Je suis perplexe alors wait and see!

cotylédon-rosier

fin février
Le lendemain, je retrouve une des deux petites feuilles mangée par je ne sais quelle bestiole. Par précaution je transferts illico presto les godets dans la serre froide (et je pense aux arrosages).
IMGP121105/03/19

Au fil des jours, je découvre que les petites feuilles ressemblent bien à celles des rosiers.

IMGP1329

10/03/19

IMGP1365
11/03/19

Bientôt, je pourrai placer les bébés en pots individuels (plus profonds que larges) et m’armer d’une bonne dose de patience avant que je ne puisse baptiser ma 1ère rose  (lol!!!)…à suivre.

Bonne semaine.