Envie de nouvelles plantes au jardin

Hier, m’est venue une folle envie de nouvelles plantes, aussi soudaine qu’une irrésistible envie de chocolat (ou d’une autre gourmandise selon les moments!), un désir de nouveauté au jardin et aussi de remettre les mains dans la terre! Je vous l’accorde, ce n’est pas tout à fait le moment idéal pour des plantations, le temps est encore estival, la terre dure comme de la roche…

Comme aujourd’hui je suis en congé, pourquoi pas faire un saut à Montrichard (41) chez  Simier, une pépinière que j’aime beaucoup pour son large choix de vivaces en libre service, à des prix très raisonnables. Un vrai lieu de perdition pour moi! Après tout, cela fait un moment que je n’y ai pas mis les pieds.

Leur panneau est super!

panneau Simier, plantes pas banales

Les professionnels sont accueillants et de bons conseils. Les végétaux sont joliment présentés avec de belles mises en scène.

mosaïque de présentation de plantes chez Simier, pépinière du loir-et-cher

Entrons vite dans le vif du sujet, voici mes achats:

cagette de plantes achetées à la pépinière Simier dans le Loir-et-Cher

Je déniche une pépite à chaque virée dans cette pépinière, aujourd’hui c’est le géranium Ann Folkard et sa délicieuse fleurette pourpre sur un beau feuillage légèrement acidulé. Je l’adore déjà!

fleur du géranium vivace Ann Folkard

Des népétas mussinii pour remplacer la bordure d’aubriètes. C’est une vivace basse, touffue, bien ramifiée, avec des petites feuilles glauques, aromatiques. Elle supporte bien le soleil et la sécheresse et correspond complètement à mes attentes.

godet de népéta racemosa alba
nepeta racemosa alba

Une persicaire dont j’ai oublié de relever le nom, il faudra que j’y pense lors de la prochaine visite. Le plant est grand et bien développé, je vais probablement le diviser.

épis de persicaire inconnue
persicaria

Lors de mon escpade dans le Var en août, j’ai bavé après après tous les plumbagos croisés sur mon chemin et à défaut d’en avoir chez moi, je me contente du ceratostigma, (2 godets), son cousin lointain, repéré sur le blog de Sylvaine. Sa floraison est tardive en saison, sa résistance parfaite à la sécheresse. En ce moment, je veux du bleu au jardin!

fleurs bleu intense du ceratostigma
ceratostigma

Et pour terminer, un berbéris nain, je le voulais depuis longtemps pour structurer un massif à l’avant de la maison et aussi pour sa couleur rouge vif à l’automne.

berberis atropurpurea nana en conteneur.
berberis atropurpurea nana

Me reste à présent à réfléchir aux emplacements pour accueillir mes dernières acquisitions et puis à planter.

*****

Avant de vous quitter, je vous montre mon dernier buddleia, Dreaming Lavender, acheté chez Delbard il y a quelque temps de cela. Il est de petite taille et ne se montre pas envahissant contrairement à l’espèce type. J’ai craqué pour ses épis bleu lavande.

Bonne fin de journée, à bientôt!

Publicités